23157803_10154976610406500_561180508_o.jpg

Fatigantes et parfois même invalidantes les douleurs menstruelles touchent le bas du ventre et peuvent irradier jusque dans le bas du dos et s'accompagnent parfois de nausées, diarrhées ou maux de tête.

En cause, une surproduction de certaines prostaglandines qui déclenchent des contractions utérines, ainsi qu’un état inflammatoire. 

Si rien ne les efface « par magie », on peut réellement atténuer ses souffrances en réduisant certains aliments ayant des effets catalyseurs comme la caféine (dont l’effet excitant accentue le phénomène).

On limite donc le café, mais aussi le thé noir, les sodas et toutes les boissons énergisantes qui contiennent de la caféine.

Mauvais également : l’alcool.

Plusieurs études médicales ont prouvé que sa confirmation intensifie et prolonge les douleurs.

À table, on oublie également les aliments riches en graisses saturées et en sucres, qui accentuent la sécrétion de prostaglandines pro-inflammatoires et risquent donc d’accentuer encore plus le problème.

À l'inverse, on favorise plutôt les poissons gras, l’huile de colza, de noix ou de cameline (les oméga 3 sont anti-inflammatoires) et les aliments riches en magnésium.

Un régime à tendance végétarienne et très imité en graisses (à l’exception des fameux oméga 3) est réellement efficace pour mieux vivre les jours de règle.

Le truc en plus ?

Parsemer ses plats d’herbes aromatiques spécifiques comme la menthe poivrée ( effet antalgique), le basilic (grâce à son action antispasmodique, il aide à diminuer les contractions utérine), et la sauge ( aux vertus de régulateur hormonal).

Avantage : leurs saveurs permettent également de réduire la consommation de sel quand on se sens encore gonflée.

S'il est difficile de vous procurer c'est plantes fraîches, le plus simple et efficace est de les utiliser en huiles l’essentielles.

Diluer une goutte à chaque repas dans de l’huile (sur les salades, légumes vapeur, poissons ou viandes) ou dans une cuillère de miel, et vous parfumerez votre cuisine tout en vous soulageant! 

À tester également, la lavande (apaisante si vous vous sentez tendue).

 

Comment